dimanche 16 avril 2017

TURQUIE : LE DANGER ERDOGAN ET L'AVERTISSEMENT PROPHÉTIQUE DE MARINE LE PEN (vidéo).

Résultat de recherche d'images pour "turquie"

Voilà quelques mois, j'avais fait un article, sur le "danger Erdogan", il n'aura pas fallu attendre bien longtemps pour que le malheur arrive aux portes de l'Europe, car si nous avions déjà ce beau pays qu'était "l'Iran", qui a sombré dans le "totalitarisme religieux", en partie grâce aux bons soins de la France qui en 1978 a hébergé "l'imam Khomeini" nous étions moins sensibilisés à l'époque car loin de nos côtes, mais la, c'est aux "Portes de l'Europe" que se dresse le danger d'une Turquie peuplée d'environ 75 millions d'habitants, qui risque de sombrer à son tour dans une forme de "totalitarisme religieux" dont on a du mal encore à en définir les contours, mais n'ayons crainte, nous n'allons plus tarder à le savoir, car il suffit de lire les quelques déclarations de ses responsables pour comprendre :

exemples :
Résultat de recherche d'images pour "Hayrettin Karaman"

Comme lorsque le "président lui même" a accusé ses opposants d'être du côté des terroristes. Ou lorsqu'un éditorialiste influent et proche d'Erdogan, "Hayrettin Karaman", (ci-dessus) a écrit que le oui était un «devoir religieux» et que les musulmans devraient désormais traiter les électeurs du non comme les "juifs et chrétiens" auxquels on accorde le droit de vivre. Ailleurs, un imam leur a promis l'enfer. A Istanbul, un employé municipal a assimilé sur Facebook -  les femmes et les filles des partisans du non à des «butins de guerre». Pour "Ahmet Insel", qui tient une chronique dans le quotidien d'opposition laïque Cumhuriyet, «on a vu pour la première fois un discours musulman dominant, autoritaire, sûr de lui et agressif. Cela va probablement aggraver la peur mutuelle des deux côtés.»
Bref, pas de quoi rassurer !

Résultat de recherche d'images pour "le danger erdogan"
Quant à la réforme elle-même, elle n'entrera pas en vigueur avant les prochaines élections législatives et présidentielle, censées se tenir le même jour de novembre 2019. D'ici là, "Recep Tayyip Erdogan" - qui a semblé écarter dimanche la perspective d'élections anticipées - continuera d'user de tous les pouvoirs dont il dispose déjà. A deux nouvelles exceptions près: le président pourra reprendre immédiatement sa carte de l'AKP, qu'il avait dû quitter en août 2014 au nom de l'impartialité de sa fonction. Quant au Conseil des juges et procureurs (HSK), qui nomme et révoque les magistrats, il sera remodelé sous 30 jours par le chef de l'Etat, qui achèvera ainsi d'asseoir son autorité sur l'appareil judiciaire.

La Turquie avant !

Résultat de recherche d'images pour "mustapha kemal"
Mustafa Kemal Atatürk était partisan d'un nationalisme restrictif  et anticlérical. Son modèle de référence restait ancré dans la France des Lumières. Il avait l'ambition de modeler une civilisation turque moderne, une société unie/unique, sans lutte des classes, mais turque avant tout, ce Jacobin se méfiait des différences régionales.

Résultat de recherche d'images pour "la turquie en 1950"

La création d’un Etat et d’une société modernes nécessite la séparation des "affaires religieuses et étatiques", ainsi que la garantie des libertés de conscience et de conviction des individus. Dans cette perspective, "le ministère de la Charia" et des Fondations pieuses "est dissout", remplacé par la direction générale des affaires religieuses et la direction des fondations dépendant du bureau du Premier ministère. 

 L’adoption de la loi sur l’unification de l’enseignement permet "d’abolir les écoles religieuses", de mettre fin à un système d’enseignement binaire et de relier tous les établissements scolaires au ministère de l’éducation nationale. D’autre part, la loi sur l’organisation judiciaire est l’occasion de "remplacer les tribunaux islamiques" par des tribunaux laïcs. 

La loi port du chapeau, adoptée le 25 novembre 1925, interdit le port des couvre chefs tels que le "turban et le fez", et impose le chapeau comme « coiffe nationale ». Le 30 novembre 1925, les couvents et les mausolées sont fermés, et l’utilisation de titres honorifiques religieux est interdite. Le 26 novembre 1925 marque l’adoption du calendrier et du système horaire internationaux. Le 17 février 1926, l’Assemblée adopte le code civil qui remplace le Medjelle et le droit coranique ottomans. Parallèlement, la loi sur les obligations, le code pénal et les lois sur le commerce sont révisés conformément aux principes contemporains.

L’interdiction de la polygamie et l’habilitation des tribunaux civils à prononcer les divorces sont les premières initiatives entreprises dans le domaine des droits des femmes. Bien avant leurs congénères des pays occidentaux, les femmes turques obtiennent le droit de vote et d’éligibilité pour les élections municipales en 1930, pour les conseils des sages des villages en 1933 et pour les législatives en 1934.

Un nouvel alphabet est élaboré par le ministère de l’éducation nationale, et la loi prévoyant l’utilisation des lettres latines est adoptée le 1er novembre 1928. Le système métrique est modifié en 1931. Le 21 juin 1934 est adoptée la loi sur le nom de famille. En vertu d’une loi adoptée cinq mois plus tard, l’Assemblée nationale attribue le nom « Atatürk » à Mustafa Kemal, fondateur de la République moderne de Turquie.

Une révision constitutionnelle effectuée en 1928 permet d’annuler la disposition qui stipule que « la religion de l’Etat est l’islam ». Une autre révision réalisée en 1937 introduit la clause selon laquelle l’Etat turc est laïc. 

La Turquie d'aujourd'hui !

Résultat de recherche d'images pour "la turquie des religieux"

Résultat de recherche d'images pour "manifestation pro erdogan"
http://jforum.fr/wp-content/uploads/2016/06/11027396956_c2b5eb7c92_b.jpg
Les rassemblements de masse "on connaît", on sait toujours comment ça commence, la suite vous la connaissez...
https://media.rtl.fr/cache/STCYcAEHKQJK-DWYAaUQbw/1817v1080-2/online/image/2016/0807/7784366037_manifestation-pro-erdogan-le-7-aout-2016.jpg
http://lesobservateurs.ch/wp-content/uploads/2016/05/kaboul-avant-apres-448x293.jpg

Le futur de la Turquie est déjà écrit !

Le 23 avril ne vous trompez surtout pas de bulletin de vote...
 Résultat de recherche d'images pour "marine le pen + erdogan"
Marine Le Pen est intervenue au Parlement européen à propos des relations entre l'UE et la Turquie.  Elle a notamment dénoncé le "diktat d'Erdogan" sur l'Union européenne, méduse molle et affaiblie, qui cède au chantage de ce dernier en matière d'accueil des migrants (09/03/16)

Visionnaire Marine ? Réponse oui... 
Que disaient les autres candidats à la Présidence
à cette époque la ? Rien...

Alors oui, le 23 avril ne vous trompez surtout pas de bulletin de vote...