mardi 11 juillet 2017

GOUVERNEMENT MACRON, OU L'AMATEURISME AU POUVOIR...

Voiture électrique : 

les carences de M. Hulot


Voiture électrique: les carences de M. Hulot

La voiture électrique ? En France, c’est une voiture nucléaire. Faire rouler 5 millions de véhicules électriques ou hybrides pour un trajet moyen de 35 kilomètres par jour représente la production d’un EPR 3e génération.


Le ministre de la Transition écologique et solidaire veut interdire les ventes de voitures diesel ou essence à partir de 2040. Il a aussi annoncé réfléchir à la fermeture de 17 réacteurs nucléaires d’ici à 2025. Il parie pour cela sur la montée des énergies renouvelables et les changements de comportements des Français en termes de mobilité. Crédible ?
En matière de climat, les échéances sont si lointaines que l’imagination règne en maître. Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire et numéro deux du gouvernement, n’en manque pas. Son objectif d’interdire les ventes de voitures diesel ou essence à partir de 2040 fait couler beaucoup d’encre. À ce jour, aucun autre pays au monde, excepté l’Inde, ne s’est fixé un tel cap. Le 10 juillet, s’inscrivant dans le cadre de la loi de transition énergétique, il a aussi affiché son intention de fermer « peut-être jusqu’à 17 » réacteurs d’ici à 2025, afin de ramener de 75 % à 50 % la part du nucléaire dans la production française d’électricité.
Ambitieuse sur la voiture électrique, la France se distingue en prévoyant de réduire en même temps sa principale source d’électricité, à savoir le nucléaire. C’est là que ça coince. En raison de la prépondérance de l’atome dans notre mix électrique, la voiture qui roule sans essence, chère au ministre, est aujourd’hui une « voiture nucléaire ». Les deux objectifs sont donc a priori contradictoires.

Source : http://www.lopinion.fr/edition/economie/voiture-electrique-carences-m-hulot-130762

Il faut au minimum 30 ans pour fermer totalement une centrale.

CARTON JAUNE

S'agissant des cinquante-huit réacteurs du parc électronucléaire exploité par EDF, l'Autorité de sûreté, tout en décernant quelques bons points, met un carton jaune à plusieurs centrales.


Trois d'entre elles — Bugey (Ain), Chinon (Indre-et-Loire) et Civaux (Vienne) — sont « en retrait dans le domaine de la sûreté nucléaire »Trois également — Belleville-sur-Loire (Cher), Chinon (Indre-et-Loire), à nouveau, et Chooz (Ardennes) — pour ce qui est de « l'impact sur l'environnement »Une dernière — Cattenom (Moselle) — en matière de radioprotection.

En outre, l'ASN juge que « la maîtrise des arrêts de réacteur doit faire l'objet d'une action prioritaire de la part d'EDF »En cause, « une maîtrise insuffisante des opérations de maintenance dans leur planification comme dans leur réalisation ». Une déficience qui « peut avoir des impacts défavorables, par la désorganisation qu'elle entraîne, sur la qualité des opérations de maintenances elles-mêmes ».

Si nous sommes d'accord pour fermer certaines centrales vieillissantes, il faudra quand même que Monsieur Hulot qui visiblement ne peut pas fonctionner "sans tuba" nous explique ce que va devenir le parc de voitures françaises actuellement en circulation, estimé en 2016 à 39 millions de véhicules environs, sans compter celles qui continueront d'être fabriquées jusqu'en 2040 et qu'il nous explique aussi comment il va recycler les millions de batteries usagées, même s'il existe déjà des méthodes empiriques de recyclage qui pourront en recycler 10 à 15% tout au plus, la méthode d'autre part n'étant fiable qu'à 95 %, personne ne nous disant ce que deviennent les 5 % de métaux lourds restant... 

Résultat de recherche d'images pour "gouvernement sur un volcan"

Pour reprendre l'expression de Philippe, c'est son gouvernement qui danse sur un volcan, car quand les français vont prendre conscience de l'ampleur du désastre, je ne suis pas certain qu'ils en réchappent. Rendez-vous compte, une semaine après son discours de politique général, le voilà recadré par E. Macron qui n'a qu'une idée en tête, rester le plus longtemps possible au dessus des 50 % de popularité, le reste il s'en tape, naviguant visiblement à vue "au gré" de l'humeur de l'opinion, si vous n'avez pas compris cela, c'est que vous êtes un Macroniste de la première heure, faisant abstraction de tout bon sens. Moralité, ce gouvernement composé de Députés godillots "inaudibles" n'a pas de colonne vertébrale, alors apprêtez vous à ce que cela tangue, pendant ces cinq longues années, à la manière de la chanson paillarde :

Résultat de recherche d'images pour "comment veux tu comment veux tu"Résultat de recherche d'images pour "comment veux tu comment veux tu"

« Félicitations à Angela Merkel, la nouvelle présidente de la France. La France a une femme comme président, après tout », peut-on lire. Avouons que Marine Le Pen avait vu juste...La première action d'Emmanuel Macron, étant de trahir sa promesse d'aller voir nos troupes au Mali "en premier", pour courir comme un petit chien à Berlin comme d'autres Présidents avant lui...

Mais une fois les images de Trump et Poutine avec Macron, passées à la lessiveuse médiatique, que reste-t-il dans la tête des Français ? Et bien l'image d'un Président hors sol, venant d'échouer lamentablement au G20, ne sachant ou se placer, courant comme un gamin après Trump pour espérer attirer les photographes, et surtout étant devenu totalement ''inaudible'', aucune de ses revendications n'ayant trouvé grâce aux yeux des dirigeants européens et surtout de Mme Merkel, qui en clair lui a répondu en langage diplomatique, "cause toujours".

Pour finir, vouloir se plier au 3% pour faire plaisir à Maman Merkel, c'est la soupe populaire assurée pour les Français, l'austérité ça n'a jamais marché et ce n'est pas les 12 millions de travailleurs pauvres allemands qui me diront le contraire. Attendez vous à ce que le bateau France tangue, la rentrée, "disons plutôt en novembre", risquant d'être pour le moins violente, mais j'avais prévenu...

http://actucourses.blogspot.fr/2017/05/premonition-de-la-guerre-civile-ou-le.html

https://fr.rt.com/french/images/2015.10/article/5612b4d4c46188b65b8b45d7.jpg
Votre futur en "marche" !