mardi 29 août 2017

PIERRE GATTAZ AVAIT PROMIS UN MILLION D'EMPLOIS ? ET S'IL RENDAIT L'ARGENT ?

Pierre Gattaz semble avoir oublié que le Crédit impôt compétitivité emploi (CICE) et le Pacte de responsabilité (40 milliards d'allègements de charges) n'ont pas entraîné d'embauches de masse et que la loi Macron qui a entériné le travail le dimanche n'a pas vraiment créé de nouveaux postes. 

Ce qui n'empêchera pas Pierre Gattaz de s'offrir pour sa retraite, un château à 11 millions d'euros dans le Lubéron, ou il pourra toujours inviter Emmanuel et Brigitte, quand ceux-ci devront fuir précipitamment la Capitale, un scénario de plus en plus prévisible... 


Les dimensions de la demeure ,- le château de Sannes, un domaine viticole - laissent entrevoir une retraite paisible pour le "patron des patrons" : "2.120 m2 habitables, abritant, notamment, six suites et une piscine chauffée", un pool house, une seconde piscine extérieure ainsi qu'un "vieux moulin à vent" note le "Canard". Pour ne rien gâcher, Pierre Gattaz espère rentabiliser les 73 ha de terres agricoles, dont 35 de vignes classées AOC. 


Voilà, si il y a encore des "tartuffes" pour croire, que plus on donne aux riches et plus on redistribue au grand patronat (je ne parle pas des petites PME), plus y aura de créations d'emplois, ma foi je ne peux rien pour eux, ils sont définitivement irrécupérables.

samedi 26 août 2017

TEXAS : HARVEY : LA PHOTO QUI BOULEVERSE L'AMÉRIQUE

A dog is abandoned on a property off US-77 in Victoria, Texas on Saturday. The area has seen heavy rain and flooding
Photographs taken on Saturday show the dog abandoned next to a telephone pole in Victoria, Texas, where as much as 10 inches of rain have inundated the area in the past 24 hours. The county remains under a flash flood warning, and Texas officials have warned repeatedly against leaving pets and livestock tied up in the elements.

Un chien a été repéré enchaîné et abandonné alors que les eaux de crue de l'ouragan Harvey l'entoure.
Les photographies prises samedi par DailyMail.com montrent le chien enchaîné à un poteau téléphonique à Victoria, au Texas, où jusqu'à 10 pouces de pluie ont inondé la région au cours des dernières 24 heures.
Le photographe a déchaîné le chien et l'a mis en sécurité hors de l'eau.
Le comté reste sous un avertissement d'inondation rapide, et les responsables du Texas ont mis en garde à maintes reprises contre le départ d'animaux de compagnie et de bétail dans les éléments.

German shepherd mix Otis, from Stinton, Texas, got loose during Hurricane Harvey on Friday night and was photographed Saturday morning carrying a bag of dog food (pictured)
Un chien âgé de 5 ans (Otis), qui s'est détaché pendant l'ouragan Harvey est devenu un héros après qu'une image de lui portant un sac de nourriture pour chien est devenue culte sur les réseaux sociaux.
Le mélange de berger allemand Otis, de Stinton, Texas, s'était égaré pendant l'ouragan le vendredi soir.  Son propriétaire, Salvador Segovia, 65 ans, avait fui la ville en raison des inondations.
Monsieur Segovia a réalisé que Otis était parti vendredi soir et, même s'il a essayé d'appeler son nom, Otis n'est pas revenu, a rapporté Chron.com .
Samedi matin, Segovia a remarqué qu'un sac de nourriture pour chien d'Otis était parti de son porche, alors Segovia a alerté le quartier pour chercher le chien manquant.
Pendant ce temps, le voisin Tiele Dockens a vu Otis porter son sac de nourriture et a pris une photo, qui est depuis devenu culte.

Fifteen residents of La Vita Bella nursing home in Dickinson, Texas, had to be evacuated by helicopter on Sunday because the facility was flooded with waist-deep water. They were rescued after this picture went viral
Fifteen residents of La Vita Bella nursing home in Dickinson, Texas, had to be evacuated by helicopter on Sunday because the facility was flooded with waist-deep water. They were rescued after this picture went viral. 
Un centre de retraite a appelé à l'aide sur twitter !
Houston Police SWAT officer Daryl Hudeck carries Catherine Pham and her 13-month-old son Aiden to safety after rescuing them from their home 
Residents have turned to social media with pleas for help as the Houston police department asked any civilians with boats to join them and assist with the more than 2,000 calls for rescues. Pictured: People in Dickinson, outside of Houston, on Sunday
A family evacuates their Meyerland home in Houston.  Rescuers answered hundreds of calls for help Sunday as floodwaters from the remnants of Hurricane Harvey rose high enough to begin filling second-story homes
The main street is covered by flood waters from Hurricane Harvey in Dickinson, Texas on Sunday 
Experts said the aftermath of the catastrophic hurricane could equal the level of destruction of Katrina in 2005
Evacuees wade down a flooded section of Interstate 610 as floodwaters from Tropical Storm Harvey rise in Houston Sunday

Jesus Rodriguez rescues Gloria Garcia after rain from Hurricane Harvey flooded Pearland, in the outskirts of HoustonA damaged car sits outside a heavily damaged apartment complex in Rockport, Texas, after Hurricane Harvey. Rockport is about 45 minutes away from Stinton, where Otis is from
A dog walks out into flood waters  in Bacliff, Texas, on Saturday after Hurricane Harvey

À proximité de Victoria, un autre chien a été vu enchaîné dans un arbre à l'extérieur d'une maison mobile, apparemment abandonnée.
Dans la Forêt romaine, au Texas, à environ 150 milles au nord de Victoria, le chef de la police n'a pas eu de mots assez durs en ce qui concerne les tortionnaires d'animaux.
Je vous avertis que je tiendrai toute personne responsable, qui restreint illégalement son chien dans des conditions météorologiques extrêmes, a déclaré le chef Stephen Carlisle dans un communiqué vendredi.
«Les chiens sont également les membres de votre famille».
Carlisle a souligné qu'il existe une loi spécifique de l'État qui interdit de laisser un chien attaché à l'extérieur dans des conditions météorologiques extrêmes, y compris sous un ouragan ou un avertissement de tempête tropicale.
Ne gardez pas les membres de votre famille liés à une corde ou une chaîne, a déclaré le département de police du comté de Montgomery sur Facebook. C'est contraire à la loi de garder un chien enchaîné pendant des conditions météorologiques extrêmes.
Un autre chien a été vu enchaîné à un arbre à l'extérieur d'une maison mobile à Victoria samedi, également apparemment abandonnéÀ Rockport, au Texas, cet âne a été repéré vomir le ventre dans les eaux profondes alors que la pluie continue de tomber sur la zone & nbsp;Un camion est retourné après que l'ouragan Harvey ait atterri dans la région de Coast Bend samedi, à Port Aransas, au Texas. Il n'est pas clair si le chien couché dans la voiture est mort ou blessé
A truck is flipped over after Hurricane Harvey landed in the Coast Bend area. On ne sait pas si le chien est blessé ou mort.
Les eaux d'inondation balayent Victoria samedi, le même comté où un chien a été repéré en chaîne à un poteau téléphoniqueHappy Newman, son chien, et Tammy Newman attendent dans un refuge après l'atterrissage de l'ouragan Harvey dans la région de Coast BendHappy Newman (un homme de bien...), son chien, et Tammy Newman attendent dans un refuge après l'atterrissage de l'ouragan Harvey dans la région de Coast BendUne vache lutte pour garder sa tête au-dessus des eaux de crue pendant l'ouragan Harvey près de Fulton, au Texas, samediUn troupeau de vaches qui a échappé aux clôtures endommagées par l'ouragan Harvey bloque une autoroute près de Port Lavaca, au TexasPeople stand on a sinking boat awaiting rescue from a U.S. Coast Guard helicopter
People stand on a sinking boat awaiting rescue from a 
U.S. Coast Guard helicopter
Mobile homes are destroyed at an RV park after Hurricane Harvey landed in the Coast Bend area on Saturday in Port Aransas
Mobile homes are destroyed at an RV park after Hurricane Harvey landed in the Coast Bend area on Saturday in Port Aransas
The National Hurricane Center has downgraded Harvey from a Category 1 hurricane to a tropical stormThe National Hurricane Center has downgraded Harvey from a Category 1 hurricane to a tropical storm
A boat is located on land after Hurricane Harvey landed in the Coast Bend area on Saturday
A boat is located on land after Hurricane Harvey landed in the Coast Bend area on Saturday

Mobile homes are upended in the Paradise Lagoons RV Resort in Aransas Pass
This picture of an alligator hanging out on the front porch of a house also came in the warning from the sheriff's department
Un proverbe local dit, Alligator dans ton lit, 
tempête arrive...
The Fort Bend County Sheriff's Office has already warned that alligators will seek higher ground during flood events, tweeting this photoAn alligator hides under a car in this photo shared as a warning by the Fort Bend Sheriff's Office
Source : http://www.dailymail.co.uk/news/article-4826216/Poor-dog-abandoned-Texas-flood-waters-rise.html

SUISSE : L'IMAM SE LA COULAIT DOUCE AUX FRAIS DU CONTRIBUABLE...

Résultat de recherche d'images pour "Abu Ramadan"
Des médias suisses ont révélé qu'un imam qui souhaitait la destruction «des chrétiens, des juifs, des Russes, des hindous et des chiites» dans ses prêches, a bénéficié pendant 13 années d'aides sociales, pour un montant supérieur à 500 000 euros.

«Oh Allah, je te demande de détruire les ennemis de notre religion, détruis les juifs, les chrétiens, les hindous, les Russes et les chiites. 

Allah, je te demande de les détruire tous et de rendre à l'islam sa gloire passée» : 

C'est notamment en ces termes que l'imam Abu Ramadan clamait ses prêches, comme l'a révélé l'émission Rundschau sur la chaîne suisse SRF.

L'enquête du programme télévisé sur l'imam, menée conjointement avec le journal Tages Anzeiger, a en outre révélé qu'Abu Ramadan avait touché 600 000 francs suisses (526 000 euros) d'aides sociales de la part du gouvernement sur les 13 dernières années. «C'est un fait, un chiffre que nous pouvons confirmer. Il n'a jamais appris l'allemand ou le français et n'a donc jamais pu intégrer le marché du travail. 

Sans travail, il était éligible aux aides sociales», a expliqué à RT Georg Häsler, un des journalistes qui a participé à l'enquête.  «Evidemment ses opinions ne l'excluent pas de l'aide sociale, mais il a reçu cet argent de la société contre laquelle il prêche», a fait remarquer Georg Häsler.

Chassé de Libye à cause de son prosélytisme en faveur des Frères musulmans :


Abu Ramadan s'est réfugié en Suisse en 1998 après avoir fui la Libye du général Khadafi. Il affirmait être poursuivi par les autorités à cause de son prosélytisme en faveur des Frères musulmans.

Après avoir reçu l'asile politique et un permis de résidence, Abu Ramadan a néanmoins peu travaillé, vivant principalement des aides sociales entre 2004 et 2017. Durant cette période, il a prêché dans les villes de Bienne et Neuchâtel et fait quelques apparitions sur la chaîne islamique libyenne Tanaush TV.

Les journalistes affirment en outre avoir découvert des photos de lui dans des hôtels de luxe, prises alors qu'il accompagnait des pèlerins à la Mecque et à Médine, en Arabie saoudite. Et selon le Tages Anzeiger, il n'a jamais terminé ses études de théologie et nie être un imam.

«Les discours haineux mettent en péril les sociétés ouvertes»


Par le biais de son avocat, le prédicateur a fait suivre une déclaration au Tages Anzeiger afin de défendre son point de vue. «L'amour, la tolérance et la générosité sont les lignes directrices de mes relations avec les musulmans et les non-musulmans», a-t-il écrit dans son message.

Mais les enregistrements obtenus par les médias suisses donnent un autre son de cloche. «Une personne qui se lie d'amitié avec un non-croyant est maudite jusqu'au jour du jugement», peut-on notamment l'entendre prêcher.

La diversité, la liberté d'expression et la démocratie sont les forces d'une société ouverte, et les discours haineux la mettent en péril, a analysé Georg Häsler au micro de RT. 


Cette affaire montre l'importance de notre nouvelle législation sur le renseignement : les autorités ne sont pas en mesure de surveiller les extrémistes même dans les mosquées. 

Notre société doit éliminer ces facteurs de désintégration afin de protéger notre société ouverte, protéger la liberté d'expression et la diversité», a-t-il fait valoir.

Conséquence de cette enquête journalistique, les autorités sont en train d'évaluer les mesures légales susceptibles d'être prises contre Abu Ramadan. Le directeur de l'action sociale et de la sécurité de Bienne, Beat Feurer, a déjà fait part de sa volonté de voir l'imam expulsé.


Source : https://francais.rt.com/international/42484-suisse-imam-qui-voulait-detruire-chretiens-500000-euros-aides-sociales

dimanche 20 août 2017

ALGÉRIE : UNE VÉRITABLE BOMBE A RETARDEMENT...

 Dimanche, 20 Août 2017 | 13:36

Le Matin d'Algérie

La mort de Bouteflika plongerait l’Algérie dans le chaos !


Ce scénario catastrophe, plus que probable, vous ne le lirez dans aucun de vos "merdias français, bien trop asservis à la pensée unique", alors apprenons à élever notre niveau de conscience, pour que ceux qui dirigent cette planète ne la transforme pas en un "perpétuel enfer".

ELEVONS NOTRE NIVEAU DE CONSCIENCE ! 

Le président risque de léguer un pays instable en proie à d'impitoyables luttes de succession
Le président risque de léguer un pays instable en proie à d'impitoyables luttes de succession.

La disparition d'Abdelaziz Bouteflika pourrait causer une guerre civile en Algérie. C’est ce que soutient le très sérieux magazine politique anglais Pro-conservateur "The Spectator" (*).

La succession du président octogénaire n’étant pas tranchée. La lutte pour le pouvoir ferait rage. La situation est telle qu’après 17 ans de règne sans partage, d’affaiblissement d’institutions et de compromissions avec les islamistes, le décès du président risquerait de plonger le pays dans un véritable chaos. "Une guerre encore plus sanglante" que celle qu’avait connue l’Algérie durant les années 1990, qui avait causé la mort de plus de 150 000 personnes pouvait-on lire dans l’article de Stephen Pollard (**).

L’éternel danger islamiste
Il y a une évidence : les islamistes se sont refaits une virginité sous l'ère Bouteflika. Le danger pour cet analyste politique qui signe régulièrement des papiers pour The Time et Daily Mail, viendrait surtout des islamistes, qui selon lui, ont infesté les rouages de l’Etat. 
Avec l'aide de certains segments du pouvoir, ils se prépareraient à s’emparer du pouvoir qui leur "reviendrait légitimement après l’arrêt du processus électoral en 1992". Rien que ça ! Ce constat n’est pas loin de la réalité, tant l’intégrisme, favorisé par Bouteflika, a réussi à se replacer subtilement dans l’espace publique, contrôlant et moralisant le quotidien des Algériens. 
"L’emprise est telle que 70% des femmes dans le pays sont voilées, et plus de 90% hors des villes", 
constate l’auteur de l’article, avant d’ajouter que "les programmes scolaires ont été particulièrement ciblés, et les cours d’éducation islamiques sont assurés sur l’ensemble du cursus scolaire". La grande mosquée d’Alger (ci-dessous) à "un milliard d'euros" est un autre signe d’allégeance envers la mouvance islamiste, considérait-il.
Si on analyse froidement ces propos, on peut aisément reconnaître une grande part de vérité dans la lecture de la situation politique algérienne. On peut même ajouter que la tactique islamiste consiste actuellement à investir des secteurs, épargnés jusque-là par les affres théocratiques tels que les médias de masses audiovisuels ou écrits. 
Des chaînes de télévision et des journaux, aux financements occultes, se permettant des couvertures de proximité, nécessitant des moyens humains et matériels colossaux, offrent en continue, des tribunes de choix à des prédicateurs douteux, afin d’initier le peuple à leur doctrine obcsurantiste, voire djihadiste. L’avertissement qu’a émis dernièrement l’ARAV (Autorité de régulation de l’audio-visuel) à l’encontre, entre autres, des chaînes Ennahar, El Bilad, et Echourouk (reçus dans toutes les capitales d'Europe grâce aux paraboles), est en soit une preuve du pourrissement du quatrième pouvoir en Algérie par l’hydre islamiste. Pas seulement, il constitue l'autre bras idéologique du courant islamiste après avoir gangrener le secteur de l'Education nationale.
Aussi, la stratégie vise à fanatiser des régions du pays comme la Kabylie, que l’on pensait hermétiques aux discours dépravés des Wahhabites, en témoignent les larges offensives salafistes enregistrées ces dernières années. Des procédés qui passent toujours par les femmes, les ciblant par des campagnes de "voilement", ouvrant même des boutiques qui offrent gracieusement hidjab et niqab. L'inquiétante pénétration de cette région par les courants salafistes ces dernières années, encouragée par l'école et le pouvoir en est la meilleure preuve. Comme si cela ne suffisait pas, le pouvoir a redoublé des campagnes d’arabisation sous couvert de l’éradication de l’analphabétisme, pour distiller un discours fanatisant aux populations de ces régions reculées. Le décor est planté. Il faut annihiler les résistances, expressions qui échappent au courant islamo-baathiste. En cela, comme en d'autres, les islamistes sont en phase avec le clan au pouvoir.
The Spectator, un Journal Britannique prédit l'apocalypse en Algérie après Bouteflika. K-Direct - Actualité
Personne ne se doute de rien en Algérie !
Pour l’éditorialiste Stephan Polland, les services de renseignements de plusieurs pays européens s’attendent à ce que l’Algérie implose, mais personne en Algérie ne semble voir venir le désastre. Il prédit, s’appuyant sur des analystes, que des millions d’Algériens tenteront de fuir le pays.
"Une guerre civile algérienne va générer un grand nombre de réfugiés. Un analyste m’a confié qu’il estime le nombre de 10 à 15 millions d'Algériens qui vont essayer de fuir". 
Ce qui va avoir un impact sans précédent sur la stabilité de la région, l’Europe et particulièrement la France. Considérant l'histoire de l’Algérie, ils s’attendraient à être secourus par une seule nation : "La France". 
Un scénario qui minimise l’influence des militaires
Ce qu’on peut reprocher à cette analyse c’est sa minimisation du rôle de l’armée algérienne. Car même si les islamistes sont depuis toujours en embuscade (encore plus depuis l’amnistie que Bouteflika leur a accordée), l’article ne fait absolument aucune allusion au puissant pouvoir militaire du pays.
Résultat de recherche d'images pour "Gaïd Salah"
Mais même en faisant intervenir cette variable dans la grande équation inconnue de l’Algérie post-Bouteflika, "les choses ne seraient pas meilleures". Les ambitions politiques à peine voilées du général Gaïd Salah (ci-dessus), qui se heurtent à celles des puissants frères de Bouteflika vont dans le sens de l’analyse "apocalyptique" du magazine bihebdomadaire "The Spectator".
Une lutte qui a fait réagir la grande muette à travers un numéro de novembre 2016 de sa revue d’El Djeïch, pour rassurer le clan présidentiel quant à d’hypothétiques ambitions politiques. "Dans un passé très proche, certaines voix, mues par des intérêts étroits et des calculs personnels, s’étaient élevées, pour appeler ouvertement l’Armée nationale populaire à violer la Constitution et la loi afin qu’elles puissent réaliser ce qu’elles n’avaient pu obtenir par des voies constitutionnelles, légales et démocratiques", pouvait-on lire notamment. Ce genre de discours ne dupe personne. Bien au contraire, il vient confirmer, à son corps défendant, ces luttes intestines dans les hautes sphères du pouvoir que plusieurs sources et rapports observent et avancent.
Il y a quelques semaines, l’American Entreprise Institute, classait l’Algérie comme le troisième pays le plus à risque d’instabilité dans le futur proche.
L’étude précisait que plusieurs indicateurs étaient annonciateurs de périodes troubles, parmi lesquels la menace qui pèse sur le Sud algérien "qui représente un refuge pour le groupe terroriste armé AQMI", l’instabilité politique du pays et les problèmes de "succession non réglés à la tête de l’Etat". L’AEI prédisait également une insurrection des islamistes «afin de mettre la main sur un pouvoir dont ils réclament la légitimité."
Hebib Khalil
Source : http://www.lematindz.net/news/22520-la-mort-de-bouteflika-plongerait-lalgerie-dans-le-chaos.html
Renvoi :
(*) L’article du The Spectator : How Algeria could destroy the EU
The Spectator est un magazine politique hebdomadaire britannique, créé en 1828. De tendance conservatrice. Il revendique le titre du plus ancien magazine en langue anglaise publié sans interruption. La tradition veut que diriger la rédaction du Spectator permette d'accéder à un poste élevé dans la hiérarchie du Parti conservateur
(**) Profil Wikepedia de Stephen Pollard.
En complément :
Si les prédictions de ce journal britannique se révèlent exactes, l'invasion migratoire que les Allemands ont connue en 2015, en accueillant 1 million de réfugiés, sera une broutille à côté du gigantesque tsunami que la France pourrait subir  dès 2018. Le Président Macron est au courant.

En effet, ce magazine, persuadé que la disparition de Bouteflika, gravement malade, entraînera un chaos généralisé dans tout le pays, envisage que les islamistes tenteront de prendre une nouvelle fois le pouvoir.

L'Algérie est donc au bord de l'implosion, présentant toutes les caractéristiques d'une véritable "bombe incendiaire" . Incapable d'assumer son indépendance depuis 1962, elle a dilapidé l'héritage colonial, alors que son agriculture, ses infrastructures, son pétrole et son gaz, légués par la France, en faisait le pays le plus moderne et le plus riche du continent africain avec l'Afrique du Sud. 

Hélas, divisions, rivalités claniques, corruption et incompétence, ont ruiné le pays. Le chômage des jeunes dépasse les 30% et le niveau de vie baisse 

régulièrement avec une population qui a quadruplé depuis l'indépendance.


Tel est le fabuleux bilan de ceux qui ont pris les commandes depuis plus d'un demi-siècle ! L'Algérie ne survit que par la rente pétrolière, qui représente 98% des exportations, 30% de son PIB et 60% des recettes budgétaires.

Avec l'effondrement des cours du brut, le gouvernement puise dans ses réserves financières qui fondent comme neige au soleil. Une nouvelle explosion sociale comme dans les années 1980 est probable d'ici fin 2017. Toutes les mises en garde du FMI, qui réclame des réformes structurelles, sont restées lettre morte. Le régime continue de se reposer sur la seule rente pétrolière.


Les islamistes attendent leur heure . 


Avec le chaos libyen, ce sont d'énormes quantités d'armes et de munitions en provenance du pays voisin, qui circulent dans la clandestinité.

De leur côté, les généraux guettent la fin de Bouteflika. Un coup d'Etat militaire est inévitable, selon le renseignement extérieur israélien. Ce coup de force mettrait tout le monde d'accord, tant les prétendants et les rivalités sont nombreux. Mais il n'empêcherait pas une seconde guerre civile contre les islamistes.

 The Spectator écrit :
Une guerre civile algérienne créerait un grand nombre de réfugiés.
Un analyste a dit attendre 10 à 15 millions de réfugiés à partir de l'Algérie. Compte tenu de l'histoire de ce pays, ils s'attendraient à être sauvés par une nation : la France...."Emmanuel Macron", voudra redorer le blason de la France en ouvrant grandes les portes (Quand il parlait d'une autoroute entre l'Algérie et la France) en accueillant ces réfugiés, pour effacer les traces de la colonisation française et se faire pardonner.

 "Français, Françaises" maintenant vous savez...

L'Algérie :


Algérie

1962

La croissance de la population est positive. En 1962, la population a cru de 294 978 habitants selon les données de la Banque mondiale. Cette variation de population est attribuable davantage au solde naturel (118%) qu'au solde migratoire (-18%), lequel est obtenu en prenant en compte la différence entre les entrées (immigration) et les sorties (émigration).

Le taux de fécondité - nombre moyen d'enfants mis au monde par femme en âge de procréer- est de 7.61. Généralement, pour assurer le simple remplacement des générations le taux de fécondité doit être de l'ordre de 2,05 enfants. Le taux de fécondité explique largement le taux de natalité qui s'établit dans ce pays (1962) à 49.42, soit le nombre de naissances pour 1000 habitants. L'allongement de la durée de vie est aussi un facteur important de la croissance démographique. 

Source http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/ComprendreContextePop?codePays=DZA&annee=1962

Richesses :

Les principaux gisements en Algérie (Gaz, pétroles) sont parmi les plus importants dans le monde. 

En outre, l'activité minière en Algérie est très diversifiée, on observe plus d'une trentaine de minerais qui sont exploités parmi elles : ferselzincplombbarytemarbreortungstènediamant, terres rares, métaux rares et pierres précieuses et semi-précieuses. Le fer se trouve à Ghare Djébilet et à Mecheri Abdlaziz, à l'est de Tindouf (35 milliards de tonnes à 57 % de Fe).

Au Hoggar, il y a 730 000 tonnes de minerai d'or au gisement Tirek, Amessmessa en contient 3,34 millions de tonnes, les deux à teneur moyenne de 18 g/t, soit environ 2,4 millions d'onces d'or. Enfin, deux autres gisements sont à Tiririne et à In Abgui. La baryte représente 40 000 tonnes ; le plomb-zinc est exploité dans le Nord du pays ; le potentiel est de 150 millions de tonnes. La bentonite se situe dans les régions de l'Ouest, à Maghnia et Mostaganem

L'Algérie a une grande quantité de sel soit en gemme (un milliard de tonnes) ou lagunaire dans les chotts et dans l'Est. Le gisement de phosphate se trouve à Tebessa (Djabel Onk), il renferme deux millions de tonnes. l'uranium est localisé au Hoggar.

Le pays recèle plusieurs autres gisements, notamment de gypse, de calcaire, de sable, d’argile, de dolomie, des carrières d’agrégats, des gîtes pour la fabrication de ciments.

Économie
PIB nominal (2016)Increase Negative.svg 156,08 milliards de $
- 5,27 % (54e)
PIB (PPA) (2016)en augmentation 612,133 milliards de $7
+ 5,06 % (32e)
PIB nominal par hab. (2014)en augmentation 5 532 $
+ 0,43 % (94e)
PIB (PPA) par hab.(2014)en augmentation 14 259 $
+ 3,46 % (83e)
Taux de chômage(2014)Increase Negative.svg 10,6 % de la pop. active
+ 7,84 %
Dette publique brute (2014)Increase Negative.svg 1 511,756 milliards de Dinar Algérien (8,76 % du PIB)
+ 9,73 %
IDH (2016)en augmentation 0.745 (élevé  ; 83e)
MonnaieDinar algérien (DZD​)

Géographie
Plus grande villeAlger
Superficie totale2 381 741 km2
(classé 10e)
Superficie en eauNC


Démographie
GentiléAlgérien
Population totale (janvier 2017)41 300 000 hab.
(classé 33e)
Densité16 hab./km2