mardi 29 août 2017

PIERRE GATTAZ AVAIT PROMIS UN MILLION D'EMPLOIS ? ET S'IL RENDAIT L'ARGENT ?

Pierre Gattaz semble avoir oublié que le Crédit impôt compétitivité emploi (CICE) et le Pacte de responsabilité (40 milliards d'allègements de charges) n'ont pas entraîné d'embauches de masse et que la loi Macron qui a entériné le travail le dimanche n'a pas vraiment créé de nouveaux postes. 

Ce qui n'empêchera pas Pierre Gattaz de s'offrir pour sa retraite, un château à 11 millions d'euros dans le Lubéron, ou il pourra toujours inviter Emmanuel et Brigitte, quand ceux-ci devront fuir précipitamment la Capitale, un scénario de plus en plus prévisible... 


Les dimensions de la demeure ,- le château de Sannes, un domaine viticole - laissent entrevoir une retraite paisible pour le "patron des patrons" : "2.120 m2 habitables, abritant, notamment, six suites et une piscine chauffée", un pool house, une seconde piscine extérieure ainsi qu'un "vieux moulin à vent" note le "Canard". Pour ne rien gâcher, Pierre Gattaz espère rentabiliser les 73 ha de terres agricoles, dont 35 de vignes classées AOC. 


Voilà, si il y a encore des "tartuffes" pour croire, que plus on donne aux riches et plus on redistribue au grand patronat (je ne parle pas des petites PME), plus y aura de créations d'emplois, ma foi je ne peux rien pour eux, ils sont définitivement irrécupérables.