USA : CHANGEMENT DÉMOGRAPHIQUE ? MOHAMED TROISIÈME NOM LE PLUS POPULAIRE AU MINNESOTA...

Mohamed 3ème nom le plus populaire pour les bébés garçons dans la ville de Minnesota

Résultat de recherche d'images pour "COMMUNAUTE SOMALIENNE  AU MINNESOTA"
La grande chaîne payante HBO vient de s’installer pour produire une nouvelle série télévisée, Mogadishu, Minnesota, d’un genre inédit !
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/10/04/pourquoi-les-somaliens-americains-ne-veulent-pas-devenir-vedettes-de-serie-tele_5008082_3212.html#f8jftQiJg34ZtpSA.99

L'hôpital St. Cloud, au Minnesota, a publié sa liste annuelle des 10 noms de bébé les plus populaires en 2017, et le numéro 3 sur la liste des noms de garçons a été un peu une surprise.
No. 1 - Henry
No. 2 - Liam
No. 3 - Mohamed 
No. 4 - Jack
N ° 5 - Nolan
No. 6 - William
No. 7 - Jackson
No. 8 - Logan
No. 9 - Wyatt
No. 10 - Grayson
L'hôpital a publié ses noms de bébé pour les garçons et les filles aussi longtemps que l'on puisse s'en souvenir, mais c'est la première fois que l'homonyme du prophète islamique se retrouve dans le top cinq.
En fait, en 2013, l'hôpital avait déjà publié une liste de ses noms de bébé «Top 20» les plus populaires, et Mohamed était alors introuvable.
Mais en 2015, le nom Mohamed est apparu pour la première fois, arrivant au n ° 6 sur la liste des noms de garçons.
La grande majorité des musulmans du Minnesota sont des réfugiés de Somalie, et les Somaliens ont de grandes familles. Depuis 2002, le Département d'État américain, en coopération avec les Nations Unies, a accueilli plus de 54 000 réfugiés somaliens dans les villes du Minnesota.
Les réfugiés doivent remplirent les conditions requises pour obtenir la pleine citoyenneté américaine dans les cinq ans suivant leur arrivée sur le sol américain, mais les bébés qui naissent sur le sol américain, se voient immédiatement accorder la citoyenneté.
Le nom de Mohammed, orthographié de plusieurs façons en anglais, a été parmi les noms les plus populaires pour les bébés nés à Londres, en Angleterre, pendant plus d'une décennie, et a été n ° 1 sur la liste de Londres l'année dernière .
Mais St. Cloud, au Minnesota ?
L'explication viendrait que environ 12 à 14% de la population totale des 67 000 habitants de St. Cloud est somalienne.
En fait, l'hôpital de St. Cloud a eu du mal à supporter les coûts élevés des traducteurs en raison du grand nombre d'hommes, de femmes et d'enfants somaliens qui reçoivent des soins médicaux. 
En 2010, les coûts de traduction s'élevaient à environ 400 000 $, mais au cours de l'exercice 2017, ces coûts ont grimpé à 1,7 million de dollars. La ville a commencé à recevoir un grand nombre de réfugiés en 2008, et 10 ans plus tard, la démographie de la ville a été complètement transformée.
L'hôpital de St. Cloud dessert trois comtés: Stearns, Benton et Sherburne.
"Ce sont de gros chiffres, ces chiffres sont énormes", a déclaré Ron Branstner, un habitant de la région. "Je me suis plaint de ces coûts de traduction dans les écoles, les établissements médicaux, les tribunaux et le centre 911 à nos conseils locaux en vain.
Il a dit qu'il lit les annonces de naissance hebdomadaires dans le journal local, le St. Cloud Times.
"Une semaine nous avons eu 96 bébés nés, et 48 d'entre eux, d'après leurs noms étaient des Somaliens. Ils sont nommés nommé Mohamed, ou Abdi [Abdullah], ou Ali. "
Le gouvernement américain a réinstallé des réfugiés est-africains dans le Minnesota pendant plus de 30 ans, à partir de la fin des années 1980, les ramenant de la Somalie, un pays en perpétuel état de guerre civile.
"Cela fait trois décennies de réinstallation, alors vous avez une génération entière qui est née ici au Minnesota", a déclaré Ann Corcoran, qui suit la migration mondiale des migrants pour Refugee Resettlement Watch.
Mais d'autres grandes communautés somaliennes ont vu le jour à Columbus, Ohio; San Diego; Atlanta; Seattle; Fargo, Dakota du Nord; et à Lewiston, Maine.
Saint-Cloud a également reçu une quantité significative de «migration secondaire», ce qui signifie que les Somaliens qui ont d'abord été réinstallés ailleurs ont ensuite migré vers la ville pour des emplois dans l'industrie de la viande ou pour être plus proches de la famille.
Résultat de recherche d'images pour "Gold N 'Plump"Résultat de recherche d'images pour "Gold N 'Plump"
Gold N 'Plump, une usine de transformation du poulet appartenant à Pilgrim's Pride près de St. Cloud, a été poursuivie en justice par un groupe de travailleurs somaliens il y a plusieurs années lorsque l'entreprise a refusé de fournir des pauses de prière. Les Somaliens ont remporté un règlement de plus de 1 million de dollars.
Résultat de recherche d'images pour "Ilhan Omar minnesota"Résultat de recherche d'images pour "Ilhan Omar minnesota"
La communauté somalienne est devenue si forte politiquement qu'elle contrôle une section entière à Minneapolis avec un siège tenu par un politicien somalien. Et l'année dernière, l'Etat a élu sa première réfugiée somalienne à la Législature d'Etat, Ilhan Omar (ci-dessus).
La présence de l'industrie de la viande et la migration de la chaîne peuvent être citées comme les principales raisons de la transformation démographique de St. Cloud.
Le Bureau du démographe de l'État estime qu'il y avait entre 40 200 et 52 400 Somaliens au Minnesota en janvier 2015.
Andi Egbert, directeur adjoint du bureau du démographe d'état, a reconnu que leur estimation est inférieure à la réalité, plus proche de 80.000 Somaliens vivant dans le Minnesota.

Source : Read more at http://www.wnd.com/2018/01/surprise-top-baby-boy-names-in-minnesota-has-new-star/#Y0lpBXMMRizPMrpF.99

Carte des États-Unis avec le Minnesota en rouge.Surnom« North Star State », « The Land of 10,000 Lakes » ou « The Gopher State »En français : « L'État de l'étoile du nord », « La terre aux 10 000 lacs » ou « L'État du géomys ».DeviseL'Étoile du nord[1]
Le Minnesota (prononcé en anglais [mɪnəˈsoʊtə]) est un État du Midwest des États-Unis, bordé à l’ouest par le Dakota du Nord et le Dakota du Sud, au nord par les provinces canadiennes du Manitoba et de l'Ontario, à l’est par le lac Supérieur et le Wisconsin et au sud par l’Iowa.
Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Minnesota

Donald Trump s'en prend aux Somaliens après avoir accusé les Mexicains de semer le trouble aux Etats-Unis.
Donald Trump s'en était pris pendant la campagne à la communauté somalienne vivant dans l'Etat américain du Minnesota, accusant ses membres de "diffuser des opinions extrémistes partout dans le pays".
Le candidat républicain a donné l'exemple d'une attaque au couteau menée par un migrant d'origine somalienne en septembre dernier, dans la ville de Saint Cloud.
Selon lui, les habitants de l'Etat de Minnesota ont "assez souffert" d'actes similaires commis par des ressortissants somaliens.
Donald Trump avait alors assuré que s'il était élu président des Etats-Unis, les communautés locales seraient consultées avant que le droit d'entrer dans le territoire américain ne soit accordé aux réfugiés.
"De mauvaises lois"
"Ici, dans le Minnesota, vous avez vu les problèmes causés par de mauvaises lois concernant les réfugiés, avec un grand nombre de Somaliens qui entrent dans votre Etat à votre insu", a affirmé M. Trump.
Il ajoute que "certains d'entre eux se sont joints aux militants de l'Etat islamique, en répandant des opinions extrémistes partout dans notre pays, partout dans le monde".
"Vous avez vu la récente attaque au couteau à Saint Cloud. Une administration Trump n'admettra pas de réfugiés sans le soutien de la communauté locale. Vous avez assez souffert", a poursuivi le candidat républicain lors de l'un de ses derniers meetings avant le scrutin présidentiel de mardi.
Les Etats-Unis ont admis dans leur territoire de nombreux ressortissants d'Afrique de l'Est, dont des Somaliens, en raison de l'insécurité et de la répression menée par certains gouvernements dans cette région.

Environ 50 000 Somaliens vivent dans l'Etat de Minnesota.
Source : http://www.bbc.com/afrique/region-37895316

Sélection du message

ALLEMAGNE : L'ELDORADO, POUR EUROPÉENS EN MAL DE PRESTATIONS SOCIALES....

EU-AUSLÄNDER STAUBEN AB Ein Bulgare erzählt, warum er das deutsche Kindergeld liebt Dans la région de Duisburg, Hochfeld a installé de ...

ARTICLE A LA UNE