SNCF : LES CHEMINOTS SONT-ILS DES PRIVILÉGIÉS ?


« Je n’ai rien dit »… par Martin Niemöller


Le pasteur Martin Niemöller
Le pasteur Martin Niemöller
Quand ils sont venus chercher les communistes,
je n'ai rien dit.
je n'étais pas communiste
Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
je n'ai rien dit.
je n'étais pas  syndicaliste
Quand ils sont venus chercher les juifs,
je n'ai rien dit.
je n'étais pas juif
Quand ils sont venus chercher les catholiques,
je n'ai rien dit.
je n'étais pas catholique
Et, puis ils sont venus me chercher.
Et il ne restait plus personne pour protester




A l'heure ou l'on attaque gravement les cheminots de la SNCF et que personne ne semble vouloir bouger, je me remémore ce très beau texte du Pasteur Martin Niemöler. Il faut croire que les gens n'apprennent rien de l'histoire...Malheur à eux...


Moi vous me connaissez, en tant que fils de paysan j'ai les pieds bien ancrés dans ma terre natale, les ragots, les insinuations, les on-dit je leur pisse dessus...Je ne suis pas la pour défendre une corporation plus qu'une autre, mais la jalousie de certains français, commencent sérieusement à me faire vomir. 

Que veulent-ils tous ces besogneux ? Tirer tout le monde vers le bas ? au lieu de tirer tout le monde vers le haut, ce qui me semblerait plus intelligent, pour toute société qui se voudrait évoluée ? Sinon, à quoi bon envoyer des gens sur Mars ?

Cheminots serait donc un métier de luxe composé uniquement de fainéants ? Pensent-ils une seule seconde que 4 malheureux boulons "mal vissés" et adieu leur vie et celle de leurs enfants ? 

Pensent-ils une seule seconde que les trains arrivent à 99 % à l'heure à la minute près par le seul fait du Saint-Esprit ? 

Pensent-t-ils une seule seconde que nous avons le meilleur réseau ferroviaire de la planète ? 

Ont-ils seulement consulté les accidents ferroviaires en continue dans les autres Pays ou la privatisation des lignes n'a fait qu'abaisser le niveau de sécurité tout en ne faisant qu'augmenter le niveau de prix des billets, que soit en Angleterre ou je fais ''mon signe de croix'' à chaque fois que je dois monter dans l'un de leur "corbillard sur rail"  ou aux USA, ou il ne se passe pas un jour sans un incident...

Il est vrai que pour savoir cela, il faut voyager un peu ou au moins s'informer, mais visiblement cela n'est pas la portée de certains de nos compatriotes, qui préfèrent râler sans savoir que demain ce sera certainement leur tour d'être montré du doigt par toute la clique médiatique Macronienne...

Juste une info pour gogos, savez vous que :

Le système ferroviaire britannique (réseau) se caractérise par sa complexité et la multiplicité des intervenants depuis la privatisation de British Rail au milieu des années 1990 et son éclatement en une centaine de sociétés, ainsi que par la mise en place d'organismes de contrôle au niveau étatique. Il ne concerne que la Grande-Bretagne, l'Irlande du Nord étant traitée à part. Le réseau britannique, le plus ancien du monde, compte environ 17 000 km de lignes, dont 3 100 km électrifiées en 25 kv alternatif et 1400 en 750 V continu à captage par 3e rail. 

Les prix du train au Royaume-Uni étant parmi les plus élevés d’Europe.  

Parlons sécurité :
Aujourd'hui, le système ferroviaire britannique serait d'après les autorités britanniques, « l'un des plus sûr d'Europe ».
Faux : Les accidents ferroviaires se sont multipliés depuis la privatisation du réseau. L’enquête relative au déraillement de Hatfield (4 morts et 70 blessés en octobre 2000) a permis de comprendre que les gestionnaires privés investissaient très peu dans la sécurité et l'entretien des lignes, l’ensemble de ces dernières étant désormais en mauvais état. 
L’entreprise a dû remplacer les rails défectueux ; pour cela, elle a demandé des subventions au gouvernement qui ont été partiellement utilisées pour verser des dividendes aux actionnaires. 
En 2013, un rapport du Centre de recherches sur le changement socioculturel établi que les les dépenses publiques dans les réseaux ferroviaires ont été multipliées par six depuis la privatisation de 1993. Selon le document, les sociétés d’exploitation ferroviaire ont bénéficié d’« une envolée des dépenses publiques à partir de 2001, quand l’État s’est vu contraint d’intervenir pour compenser la faiblesse de leurs investissements ».
Dans les années 2010, la forte détérioration du service ferroviaire depuis sa privatisation pose la question de sa renationalisation dans le débat public. La situation s'est particulièrement dégradée dans le sud de l’Angleterre où 80 % des trains arrivent en retard.
Par ailleurs, les Britanniques dépensent six fois plus que les Français pour se rendre sur leur lieu de travail, soit 14 % de leurs dépenses mensuelles en moyenne, tandis que les coûteuses subventions publiques délivrées au secteur privé ne permettraient pas à ce dernier de gagner en efficacité. 
En 2017, deux Britanniques sur trois se prononcent en faveur d'une renationalisation complète.
Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Syst%C3%A8me_ferroviaire_britannique

Il faudrait donc arrêter de critiquer sans savoir; Les rumeurs et les clichés, c'est facile. Alors oui, les cheminots et leur famille proche bénéficient de réductions sur leurs billets, mais toute entreprise reçoit des avantages, comme par exemple les tickets cadeaux, remises de toutes sortes etc...

De plus, au lieu de critiquer leur statut, savez-vous quels sont les horaires d'un contrôleur ? Ou bien d'un conducteur ? Ils ont des amplitudes horaires élevées, pouvant commencer à 5h00 et finir à 23h, sans compter l'éloignement de leur lieu de travail extensible à volonté, pouvant être appelés sur n'importe quel lieu... Alors oui, après des journées comme celles-ci, ils méritent leur salaire. 

Savez-vous qu'à tout moment ils risquent leur vie que ce soit ceux qui travaillent sur les rails, à des températures parfois à la limite du supportable, ou ceux qui ont à faire à des clients parfois à la limite du "burn out social"

Connaissez-vous le nombre de fois qu'ils se sont fait menacés de mort ? Et parfois avec des conséquences physique ? Et non, ils ne partent pas en retraite à 50 ans, ou alors une infime minorité qui tend à disparaître. 

Savez-vous aussi, qu'ils travaillent souvent tout les week-ends ? Et quand se sont des personnes seules, ils leur arrivent de ne pas voir leurs enfants pendant 3 semaines ? 

NON, vous ne savez pas tout ça ! Alors au lieu de critiquer, si vous trouvez et pensez que c'est un métier si simple et si privilégié, alors allez-y, faites-vous plaisir, et passez le concours de la SNCF...

Pour finir, je crois que E. Macron va connaître son premier Waterloo, la brutalité de l'attaque, qui tend à vouloir dresser les français les uns que les autres, en voulant tous les tirer vers le bas "retour au servage" ne pouvant qu'à un moment ou un autre se retourner contre lui...A bon entendeur... 

Résultat de recherche d'images pour "edouard philippe + argent"

Une rémunération de 15.000 euros bruts mensuels :

Le salaire du Premier ministre est très codifié. Il est composé de trois éléments de rémunération : un traitement brut mensuel (11.580 euros), une indemnité de résidence équivalente à 3% du traitement brut et une indemnité de fonction non-imposable (égale à un cinquième de la rémunération totale). Édouard Philippe gagne 14.910 euros bruts par mois, soit 12.696 euros nets, autant que le chef de l’État.

Deux résidences en plus de Matignon :

Comme le Président, le Premier ministre travaille sur son lieu de vie (et inversement). La résidence et les bureaux d'Édouard Philippe sont situés dans l’hôtel Matignon, au 57 rue de Varenne, dans le 7ème arrondissement de Paris. Quand il souhaite se détendre, se mettre au vert, le Premier ministre peut se rendre au château de Champs-sur-Marne, en Seine-et-Marne. Autre possibilité : le château de Souzy-la-Briche, en Essonne, domaine présidentiel "échangé" en 2007 avec La Lanterne, à Versailles, ancien lieu de villégiature du Premier ministre désormais affecté au Président. Le cheminot lui, va se reposer à la cantoche du coin quand il y en a une...

Trains gratuits et avions à disposition :


Le Premier ministre sillonne la France, l’Europe et le monde et dispose pour cela d’avantages conséquents en matière de transport. Personnellement, il dispose d’une voiture de fonction avec chauffeur. Bernard Cazeneuve se déplaçait en Citroën C6. 
A côté, le parc automobile de Matignon est composé d’un peu moins de 100 véhicules, alloués aux collaborateurs du Premier ministre et aux autres services dépendant du chef du gouvernement.
Pour les trajets en train, le Premier ministre, comme les membres du gouvernement et le Président, bénéficie d’un accès gratuit à l’ensemble du réseau SNCF, en première classe. Pour les déplacements à l’étranger, l’occupant de Matignon a recours aux services de l’Escadron de transport 60, une division de l’armée de l’air qui assure le transport aérien des autorités françaises. Quand il se rendra sur la base de Villacoublay, Édouard Philippe aura le choix entre neuf avions (huit petits Falcon et un Airbus) et trois hélicoptères.
Des dizaines de collaborateurs :
Premier ministre, cela rapporte aussi des honneurs : En cas de démission ou de limogeage, le Premier ministre touche le montant de sa rémunération mensuelle pendant trois mois, à moins qu’il ne retrouve une activité durant cette période. Ensuite, les anciens locataires de Matignon disposent, à vie, d’une voiture, d’un chauffeur et d’un assistant personnel (Euh ? Privilégiés qui ça ?).
En échange de ces avantages, le Premier ministre est tenu depuis la loi de 2013 sur la transparence de la vie publique, de présenter, dans les deux mois qui suivent sa nomination, "une déclaration exhaustive, exacte et sincère de sa situation patrimoniale concernant la totalité de ses biens propres" et de ses revenus. Il doit aussi détailler les intérêts qu’il détient à la date de sa nomination. Ces obligations incombent également aux ministres. Mon Dieu que c'est dur, c'est trop injuste...
Les déclarations de patrimoine floues d'Édouard Philippe :
Médiapart a révélé qu'Édouard Philippe aurait reçu un blâme de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique pour avoir refusé de fournir des informations exactes sur sa déclaration de patrimoine de 2014. Il avait bien indiqué la liste de ses propriétés immobilières mais, systématiquement, quand il devait préciser leur valeur, il avait inscrit "aucune idée" dans la case correspondante. En 2013, le député Philippe s'était également opposé aux dispositions de la loi sur la transparence de la vie publique, consécutive à l'affaire Cahuzac ? Tiens donc...
Sources : http://www.europe1.fr/politique/salaire-logement-collaborateurs-a-quoi-a-droit-le-premier-ministre-edouard-philippe-3331145
Dresser les Français les uns contre les autres est un processus politique bien connu, et c'est vrai que tant qu'il y  a aura  des "abrutis" pour être jaloux de ce que possèdent leurs voisins, nos élites auront beaux jeux de s'amuser à nos dépends et de tirer tout le monde vers le bas de l'échelle sociale...Expliquez moi la différence entre le mondialisme de Macron et le communisme ? Vous aurez le même résultat au final...A bon entendeur.
Résultat de recherche d'images pour "servage"
A quand le retour au servage ?

Sélection du message

ALLEMAGNE : L'ELDORADO, POUR EUROPÉENS EN MAL DE PRESTATIONS SOCIALES....

EU-AUSLÄNDER STAUBEN AB Ein Bulgare erzählt, warum er das deutsche Kindergeld liebt Dans la région de Duisburg, Hochfeld a installé de ...

ARTICLE A LA UNE