ACCORD NUCLÉAIRE IRANIEN : DONALD TRUMP DÉCLARE LA GUERRE COMMERCIALE A L'EUROPE

Peu de gens comprennent les enjeux géopolitiques de ce monde et c'est bien normal, avec la bande de "nullos" que nous avons en France, je parle des journalistes en particulier, tout juste capable d'éructer, de vociférer leur haine de ceux qui ne pensent pas comme eux...Mais bien incapable d'avoir un raisonnement posé et réaliste...Et dire qu'ils sont payés une fortune pour ça avec des privilèges fiscaux relevant d'un autre âge...

Donc voici en quelques mots la pensée de Donald Trump pour ces nuls :
Depuis des années, particulièrement dans les années 2000, l’Iran développe une industrie nucléaire afin de développer son armement.


  • En 2005, Ahmadinejad remporte la présidentielle et relance le programme de recherche sur le nucléaire.
  • À partir de 2006, l’Onu met en place un embargo contre l’Iran. Les armements mais aussi le pétrole et les transactions financières sont impactés.
  • En 2015, Les Nations unies décident d’un rapprochement avec l’Iran de Rohani, élu en 2013. Le 14 juillet de la même année, l’accord de Vienne est signé, aussi connu sous le nom de JCPOA, pour "Joint Comprehensive Plan of Action".  
  • Le deal ? Une levée des sanctions économiques pour l’Iran, contre un contrôle précis par l’AIEA (L'Agence internationale de l'énergie atomique) du secteur nucléaire iranien, avec des limitations strictes en termes d’enrichissement de plutonium, entre autres.
Mais le hic, pour Donald Trump, c’est que l’accord ne porte que sur 10 ans. Et rien n’est dit par rapport au développement de missiles balistiques. Or, l’Iran vise à étendre son influence au Moyen-Orient, et reste un ennemi affiché d’Israël.
Donc, pour le président américain, les États-Unis y perdent au niveau commercial, de par la levée des sanctions. Car, selon lui, "l’Iran "joue la montre" et, en 2025, il sera "libre" de relancer son programme nucléaire, avec les capacités militaires et les missiles qui vont avec.

Ce qu'il faut comprendre, c'est qu'au delà de l'éventuel risque que représenterai un "Iran nucléarisé", se joue surtout une "guerre commerciale" impitoyable...Donald Trump par ce biais, ayant  ouvertement menacé l'Europe de sanctions économiques, si un seul de ces Pays, venait à commercer avec l'Iran et il en a les moyens, aucune transaction ne pouvant se faire hors le dollar qui transite obligatoirement par les banques américaines, lesquels auraient tôt fait de bloquer les comptes des imprudents. D'ailleurs un officiel américain, ne s'est pas gêné, en demandant à l'Allemagne de rapatrier "manu militari" toutes ses entreprises présentes à ce jour en Iran, ceci afin de bien faire comprendre aux Européens, que toute tentatives de détourner les sanctions américaines (paiements autres que le dollars...échanges de produits transformés ou autres) seraient irrémédiablement vouées à l'échec. 

Enfin de tous les pays occidentaux, la France est celle qui a le plus à perdre du
retour des sanctions américaines "directes et indirectes", l'Iran a en effet passé commandes de 100 airbus pour un montant de 19 milliards de dollars et a signé d'autre part un gigantesque contrat avec Total pour l'exploitation de champ South Pars (Champ gazier géant de South pars)


Résultat de recherche d'images pour "champ South Pars."

Or Donald Trump ce petit malin (ne jamais oublier que c'est avant tout un businessman) a choisi la version la plus ''dure'' : Interdire à nouveau à toute compagnie traitant avec Téhéran de faire du commerce aux Etats-Unis. Si Airbus et Total veulent continuer à travailler et faire des affaires sur le sol américain, ils n'auront d'autres choix que de renoncer à ce "deal" avec l'Iran, qui avouons le, était plus que douteux...

Autre intérêt et non des moindres étant de mettre fin ainsi au régime des Mollahs, que le peuple ne tardera plus bientôt à rendre responsable de tous leurs maux, comme leur pouvoir d'achat qui a fondu de 50% en l'espace d'un an. Isolé économiquement, le régime ne pourra tenir très longtemps, allant vers une mort lente à l'évidence, un printemps arabe en douceur en quelques sortes...

Quand je vous disais qu'il faut regarder plus loin que le bout de son nez...

Résultat de recherche d'images pour "TRUMP MACRON"
Les câlins, les embrassades, rien n'y a fait, Macron ce grand penseur...ne connaissait finalement rien à rien de la psychologie américaine, faites de grandes tapes dans le dos avant de vous clouer au pilori, "Business is Business" avant tout...
Résultat de recherche d'images pour "business is business"Résultat de recherche d'images pour "business is business"
L'amitié est l'amitié, les affaires sont les affaires...
Que cela serve de leçon à ce gamin prétentieux, qui pensait pouvoir jouer un rôle dans la cour des grands...On a vu le résultat sur le climat, les missiles français sur la Syrie (stupide autant qu'inutile...), la déclaration de Trump sur le Bataclan et maintenant la gifle Iranienne...Petit homme ne deviendra jamais grand...

Sélection du message

EUROPE : VIE ET MORT D'UNE CIVILISATION...

Un modèle informatique développé à l'origine en 1973 par un groupe de scientifiques du MIT avertit que les choses sont sur le poin...

ARTICLE A LA UNE