BATACLAN : LES ZONES D'OMBRES D' UN SCANDALE D’ÉTAT A VENIR....

Ça pue !
L’HISTOIRE a des verrous et des ressorts cachés !
Des chaînes de silence, sont là pour empêcher,
que la « vérité » éclate au grand jour.
Des éminences grises ont pour tâche,
de lancer des mensonges et de les rabâcher…


Pour réfléchir ensemble : 

Nous avons tous vu une photo qui a été parait-il, prise au Bataclan le soir du massacre.
Des énigmes demeurent à propos de cette photo. En effet, lors de cette attaque, on a dénombré 90 morts et des centaines de blessés or sur cette photo, on y voit moins de 
30 personnes ???

Question N° 1 : Qui a fait cette photo ?
Question N° 2 : A quel moment cette photo a-t-elle été prise ?

1) Avant l’intervention des secours ? Dans ce cas, pourquoi n’y voit-on que 30 personnes ?

2) Pendant l’intervention des secours ? Dans ce cas, pourquoi ne voit-on pas les secouristes en action ? Si vous avez bonne mémoire, dans toutes les scènes d'attentats de part le monde, nous voyons les secouristes avec leur matériel en action et la rien...A l'extérieur du Bataclan ou se sont déroulés d'autres attaques oui, à l'intérieur non...

3) Après l’intervention des secours ? Dans ce cas, pourquoi laisser ces pauvres victimes comme cela, à même le sol ? Dans quel but ?

4) Où se trouve leur très volumineux matériel de premiers soins et de réanimation ? Ils n’ont quand même pas tout rangé le temps de faire la dite photo.

Source : http://resistancerepublicaine.eu/2018/06/24/ca-pue-nouvelles-zones-dombre-denoncees-dans-lenquete-sur-le-bataclan/


Bataclan : la vidéo censurée

796 349 vues

Plusieurs questions restent sans réponse, comme le dit très bien le commentateur de la vidéo, cependant une dernière question me taraude, mais la, on va me traiter de conspirationniste  :
A quel moment exacte cette photo a-t-elle été prise ? D'habitude les photos officielles sont datées et même commentées en filigrane et la rien….
Résultat de recherche d'images pour "bataclan + attaque terroriste"
A plusieurs reprises le préfet de police de Paris a refusé à des militaires, en particulier gendarmes, d'intervenir au Bataclan le soir de l'attentat.
 
Si la colonne d'assaut de l'escadron de gendarmerie, l’EGM 31-7 de Reims avait poursuivi son intervention au Bataclan, soit 48 minutes avant l'arrivée sur place du BRI, le scénario eut été bien différent et tout le monde s'accorde à penser qu'il y aurait eu certainement beaucoup moins de morts et de blessés ce soir là...
 
Nous pouvons évoquer la "non assistance à personne en danger" dans cette douloureuse et sordide affaire d’État et d'attentat où plusieurs questions restent sans réponses :
 
Pourquoi le Préfet de police a-t-il donné ordre au chef de l’EGM 31-7 de ne plus bouger ?
 
Pourquoi l’officier de l’EGM 31-7 n’a pas poursuivi son intervention avec sa colonne d'assaut malgré l'ordre donné par le préfet de Police de Paris ?
 
Pourquoi la présence et l'action des 28 éléments de l’EGM 31-7 ne figure-t-elle pas dans le rapport remis à l'Assemblée Nationale alors qu'ils ont étés décorés depuis ?
 
Pourquoi le rapport ne fait état que de 3 terroristes alors que d'après les témoignages ils étaient 4 ?
 
Et enfin, qu'est devenu le 4ème terroriste ?
LE RAPPORT INCOMPLET :
Rapport de la "Omission" d'enquête
de l'Assemblée Nationale N°3922
(page 53)
 
 
 
Le Bataclan avait déjà été visé en 2010.
 
Pourtant le Bataclan ne bénéficiait d'aucune protection policière ce soir là.
 
L'ex-juge anti-terroriste MarcTrévidic parle de "concert de rock" visé.
Le Ministre de l'Intérieur était donc averti pour "les concerts de rock" comme le Bataclan.
"Un homme averti en vaut deux !" dit-on, pourtant ce 13 novembre 2015 au soir, le Ministère fait par exemple surveiller la maison de monsieur Manuel Valls à quelques centaines de mètres du Bataclan.
Alors, c'est en quelque sorte un peu comme pour l'attentat du 14 juillet à Nice...
Les oligarques, eux, sont surprotégés.
Mais le peuple, lui, dans ces conditions, n'a-t-il pas à craindre autant les oligarques que les terroristes lorsqu'il se retrouve à la fois totalement désarmé par l'oligarchie et livré à la merci des terroristes ?
Soit les gendarmes sont absents comme à Nice (réservés au chef de l’État en visite privée à Avignon), soit les gendarmes sont présents mais le préfet de police fait comme s'ils étaient absents en interrompant leur intervention comme au Bataclan avec l'EGM 31-7, partageant ainsi la coresponsabilité du nombre de morts et de blessés avec les terroristes !...
Source et photos : http://france-revolution-investigative-reporter.over-blog.com/2016/11/attentat-du-bataclan-non-assistance-a-personne-en-danger-manipulations-omissions-et-mensonges-d-etat-sur-fond-de-guerre-des-polices

Attentat au Bataclan: La conversation surréaliste entre un militaire et un policier

Dans Actus 20minutes, le 24 Mars 2016 .
Lors des auditions de la commission d'enquête de lutte contre le terrorisme le commissaire Taltavull a révélé une conversation entre un militaire ete un policier devant le Bataclan le 13 novembre 2015.
Durée: 00:59.
Lien vers l'article de 20 Minutes:
http://www.20minutes.fr/societe/1813539-20160324-attentats-novembre-echange-surrealiste-entre-policier-militaire

Sélection du message

AIR FORCE ONE D'OBAMA : UN LUPANAR GÉANT EN PLEIN CIEL...

Rampant Drug Use On Obama's Air Force One Made "Awkward Hookups With Colleagues Funny And Bizarre"   "C&...

ARTICLE A LA UNE