ETATS-UNIS : BOUM DES EMPLOIS + 223.000 EMPLOIS EN MAI : ET EN FRANCE ???

L'économie américaine ajoute 223 000 emplois en mai !

A worker packs a bulletproof whiteboard at the Hardwire factory in Pocomoke City, Maryland, on March 1, 2018. Hardwire makes bulletproof whiteboards for classrooms and bulletproof inserts for backpacks. / AFP PHOTO / NICHOLAS KAMM (Photo credit should read NICHOLAS KAMM/AFP/Getty Images)
Par Joshua Caplan 1er juin 2018

Les États-Unis ont ajouté 223 000 emplois en mai et le taux de chômage a chuté à 3,8%, selon les chiffres du Département du travail publiés vendredi et cerise sur le gâteau  un taux de croissance de 

4%...

Les économistes prévoyaient 190 000 emplois supplémentaires non agricoles, et un taux de chômage à 3,9%.

La fabrication a fortement progressé, ajoutant 18 000 emplois. La construction a augmenté de 25 000 nouveaux postes. Le secteur minier s'est accru de 6 000 personnesLes fournisseurs de services ont ajouté 171 000 emplois, avec une augmentation du commerce de détail de 31 100.

La rémunération horaire moyenne des travailleurs privés non agricoles a grimpé de 8 cents pour atteindre 26,92 $ (23.10 €).

Le chômage des blancs est de 3,5%, tandis que le chômage hispanique est de 4,9%. Le taux de chômage des Noirs est de 5,9% - un nouveau record, il était de 6,6% le mois précédent - alors que le chômage asiatique a atteint 2,9%.

«Le salaire horaire moyen a augmenté de 2,7% par rapport à l'année précédente, plus que prévu, tandis que le taux de chômage est tombé de 3,9% à 3,8%, soit le plus bas depuis 1969», rapporte Bloomberg .

Les données d'embauche solides coïncident avec d'autres preuves que l'économie est sur une base ferme après un bref ralentissement au cours des trois premiers mois de l'année.L'économie a progressé à un rythme annuel modeste de 2,2% au cours du trimestre de janvier à mars, après trois trimestres qui avaient atteint en moyenne 3% par an.
Les entreprises dépensent davantage en machinerie industrielle, en ordinateurs et en logiciels, signe qu'elles sont suffisamment optimistes quant à la croissance future pour accroître leur capacité. Une mesure de l'investissement des entreprises a progressé au premier trimestre de plus de 3 points 1/2. Cette croissance de l'investissement a été stimulée en partie par la hausse des prix du pétrole, qui a encouragé la construction d'un plus grand nombre de plates-formes de forage.
Les fabricants ont bénéficié des dépenses d'entreprise plus saines et ont augmenté le recrutement. Les usines ont augmenté la production de turbines et d'autres machines lourdes sur sept mois.
Macroeconomic Advisers, une firme de prévision, dit qu'elle prévoit maintenant que l'économie se développera à un rythme annuel robuste de 4% au cours du trimestre d'avril-juin, ce qui serait le plus rapide en près de quatre ans. C'est en hausse par rapport aux prévisions la semaine dernière de moins de 3% pour le trimestre en cours.

L'Associated Press a contribué à ce rapport.
Source  : http://www.breitbart.com/big-government/2018/06/01/u-s-adds-jobs-in-may/  
Le petit mot de Jackturf :
C'est si facile de critiquer Trump, de le traiter de tous les noms d'oiseaux, mais franchement que fait Macron ? Du pipeau, du vent, de la communication, ou sont les résultats ?

USA : DONALD TRUMP POUR LES NULS...

Résultat de recherche d'images pour "guerre économique + trump"

Préambule : Je remets l'article ci-dessous, car il se passe un phénomène des plus inquiétants, l'Europe devenant le terrain de chasse favori de fonds de pensions étrangers gigantesques, qui s'amusent à jouer contre sa capacité à faire face aux enjeux mondiaux, allant même jusqu'à parier ces jours-ci 35 milliards de dollars " pour un seul fond de pension" contre les acteurs Européens et croyez moi, ces gens la, ne font pas dans la boule de cristal, ayant parfaitement analysé les décisions de Donald Trump en matière fiscale, lequel a déclenché une "guerre économique impitoyable'' que l'Europe ne peut pas gagner, faute de liquidités suffisantes. En effet, en fin stratège, Donald Trump est en passe de donner un second souffle à l'industrie américaine, laquelle, aura bientôt suffisamment de "cash" pour faire la pluie et le beau temps. Et que peut faire l'Europe pour contrer cela ? Je vous donne la réponse en mille...RIEN...Et ce ne sont pas les paroles ''niaiseuses'' de "Bruno Lemaire" qui changeront grand chose à l'affaire. Au final, l'Europe sans liquidité suffisante ne pourra que regarder passer le TGV américain et subir les coups de boutoirs incessants sur nos entreprises fragilisées par la nullité de notre classe économique (Carrefour n'étant que le signe avant coureur d'un désastre général à venir). Et vous savez pourquoi j'ai raison ? Tout simplement pendant que tous les "merdias français" bavassent sur Zidane ou Mamoudou Gassamacela permet de cacher pendant ce temps, l'inaction du gouvernement Macron, l'arbre en quelque sorte, qui cache la forêt de la misère à venir... A bon entendeur...et bonne lecture...


Un tout petit exemple ou vous allez bientôt voir ces chiffres multipliés par deux ou trois : 

Mercredi 22 janvier, c'est Apple que le Financial Times a qualifié de « hoarder ». Et pour cause : l'agence de notation financière Moody's a chiffré à 150 milliards de dollars (près de 111 milliards d'euros) l'argent frais - le « cash » - dont dispose la firme à la pomme dans ses caisses. C'est un peu plus de 5 % du produit intérieur brut (PIB) français et bien plus que la valorisation de Facebook en Bourse (110 milliards de dollars)Dans son étude, qui englobe tout le secteur de la haute technologie, Moody's pointe la fortune colossale sur laquelle sont assis six géants - Apple, Microsoft, Google, Cisco, Oracle, Qualcomm - qui rassemblent 25 % du cash détenu par les entreprises américaines. A elle seule, Apple en concentre 10 %. Un montant qui a doublé depuis l'exercice fiscal 2010. Ça va faire mal, très mal...


Résultat de recherche d'images pour "LES GRANDS TRAVAUX DE DONALD TRUMP"
Il avait prévenu, plus rien ne sera jamais comme avant..Pour bien comprendre Trump, il faut d'abord commencer par l'écouter, ce que ne font pas vos médias, qui d'ailleurs se gardent bien de vous diffuser ses discours...

Trump n'invente pas des mots comme notre Jupiter qui se regarde le nombril, non, il parle droit au coeur des gens, sans détour et c'est pour cela qu'il a été élu et qu'il sera réélu...

Extraits de l'incroyable meeting de Trump en Floride, sous-titré en français (Fox News, 09/12/17,2h)

Résultat de recherche d'images pour "trump meeting jésus"
Posez vous sincèrement la question ? 
Qu'à donc fait Macron à ce jour à part parader ? Pour quels résultats ? Quels grands travaux ? Quels changements constatez vous dans votre vie de tous les jours (coût de la vie ? pauvreté ? chômage ? attentats, insécurité ? immigration ? etc...qu'est-ce qui a changé pour vous en mieux ?).
Résultat de recherche d'images pour "macron hélitreuiller"
Votre vie s'est-elle notablement améliorée ? La frime c'est bien, mais ça ne donne pas à manger... 

Et comparez à ce qu'a déjà réalisé Donald Trump, pas ce qu'on vous raconte sur BFMWC, non, ce que les américains eux, ressentent dans leur vie de tous les jours, avec un chômage au plus bas, la diminution de la pauvreté (les bons alimentaires sont en nets baisses), moins d'afflux dans les centres de l'armée du salut, une bourse qui bat des records tous les jours et qui contrairement à chez nous, permet la création de centaines de milliers d'emplois (3 millions d'emplois créés à ce jour, en France combien ?), une immigration de masse stoppée net, des usines qui ferment au Mexique,  pour être rapatriées aux USA (Tim Cook de Apple, rapatrie 240 milliards de dollars et va créer 20.000 emplois sur le sol américain, tout simplement énorme...), des délocalisations de moins en moins nombreuses, des salaires à la hausse et chose "inouïe" même les inégalités régressent, de plus en plus de familles "noirs" devenant propriétaires, du jamais vu sous l'ère "Obama"qui préférait subir les émeutes raciales, pour mieux avoir à pleurnicher ensuite...Cerise sur le gâteau, la baisse importante des impôts certes pour les plus riches, mais aussi pour les classes moyennes, chose que n'a pas fait Macron chez nous, allant même jusqu'à faire les poches des retraités (la encore du jamais vu, mais dans le mauvais sens...). Enfin pour finir, l'article ci-dessous, et cela est à mettre à l'actif des Présidents précédents, quelques soient leur sensibilité politique, étant avant tout des "Américains" qui pensent d'abord $$$$$$, pendant que l'Europe elle, pense ''droits-de-l'hommiste'' se fichant pas mal du sort de sa propre population... 

ANALYSE - L'Oncle Sam produit 12 millions de barils par jour et passe devant l'Arabie saoudite, pour la première fois depuis 1975. Les États-Unis, déjà leader de la production de gaz, sont également devenus le premier producteur de pétrole au monde, pour la première fois depuis 1975. Selon la compagnie British Petroleum (BP), qui a publié mercredi une étude sur l'énergie mondiale, la production américaine s'élève désormais à 12 millions de barils par jour (mbj), contre 11 millions pour l'Arabie Saoudite, qui passe seconde après des décennies de règne absolu. "De loin la plus grosse croissance au monde". Résultat de recherche d'images pour "élevons notre niveau de conscience"   Élevons notre niveau de conscience pour un monde meilleur,  ne laissons pas cette Europe nous réduire à l'état d'esclaves, Réveillons nous, réveillez vous !

Sélection du message

AIR FORCE ONE D'OBAMA : UN LUPANAR GÉANT EN PLEIN CIEL...

Rampant Drug Use On Obama's Air Force One Made "Awkward Hookups With Colleagues Funny And Bizarre"   "C&...

ARTICLE A LA UNE