SONDAGE TRUMP/MACRON : TRUMP 1 MACRON 0

Résultat de recherche d'images pour "trump + kim jong un"Résultat de recherche d'images pour "Macron + fête de la musique"


Le président Trump jouit actuellement d'une meilleure cote de popularité que le Président Macron et le "canular grossier" de l'enfant qui pleure à la frontière, n'a eu aucun impact dans les sondages. Encore raté...



Selon le sondage Real Clear Politics, la cote de popularité de Trump est de 44% , soit 4 points de plus que la cote de popularité à la même période, du Président Emmanuel Macron qui tombe à son plus bas à 40 % (source https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/record-dimpopularit%C3%A9-pour-emmanuel-macron-et-edouard-philippe/ar-AAz4d2d?li=BBoJIji).
A noter selon un communiqué de YouGov publié cette semaine que le FBI connaît une chute massive de 9 points depuis février, tombant à 43 %, les prises de position partisane et le scandale collusion Comey/Clinton n'y étant pas étranger. 
La répartition partisane de ce sondage, qui a été prise après la publication du rapport dévastateur de l'inspecteur général, montre que seulement 37% des républicains considèrent favorablement le FBI, tandis que 50% évaluent défavorablement le FBI.
Incroyablement, la cote de popularité du FBI est encore plus faible chez les indépendants, 33 %La seule vraie division partisane sur cette question est chez les démocrates, 62 % d'entre eux considèrent le FBI favorablement, tandis que seulement 25% sont en désaccord.
Un sondage commandé par CNN, une chaîne câblée d' extrême gauche , qui diffuse de fausses nouvelles et des théories du complot , a révélé que M. Comey, qui a profité de mois de publicité enthousiaste de la part des médias, a obtenu une cote de popularité de seulement 28%.
Il est également intéressant de noter que, selon lsondage Real Clear Politics des sondages, la «crise» de la frontière manufacturière des médias corporatifs n'a eu aucun effet sur la cote de popularité de Trump. Son taux d'approbation qui était de 44% (43,7 pour être exact) le 13 juin est aujourd'hui de 44%.
Alors que les médias espéraient sans aucun doute faire baisser les cotes d'approbation de Trump avec leur "canular" de crise frontalière, ils peuvent au moins prendre un peu de réconfort dans le fait qu'ils ont probablement stoppé provisoirement son élan.
Après une semaine de banderoles qui a vu des chiffres économiques record, un sommet réussi avec la Corée du Nord et un rapport de l'inspecteur général dévastateur pour un FBI désespérément corrompu et partisan , Trump aurait probablement obtenu une approbation encore plus élevée.
Qui plus est, les médias ont également perdu leur bataille pour sauver le FBI corrompu.
Pour étouffer les révélations terrifiantes du rapport de l'Inspecteur général, les médias de l'establishment ont non seulement lancé beaucoup de fake-news après sa publication, mais ont aussi lancé une fausse crise frontalière (concernant une politique de séparation frontalière en vigueur depuis deux décennies) pour renverser les révélations sur le FBI.
A l'évidence, cette tactique n'a pas fonctionné aussi bien que les médias l'espéraient.

Sélection du message

AIR FORCE ONE D'OBAMA : UN LUPANAR GÉANT EN PLEIN CIEL...

Rampant Drug Use On Obama's Air Force One Made "Awkward Hookups With Colleagues Funny And Bizarre"   "C&...

ARTICLE A LA UNE